27 août 2011

Coco Chanel, la Mata Hari du luxe français ?

20110823155636-30c9b1e8ac9c624199c7084f89fdd5c1.jpgDans un communiqué de presse exigeant que justice soit faite contre les rumeurs, la maison Chanel combat l’idée d’une quelconque collaboration de la mythique Gabrielle Chanel avec les nazis. Le rôle de Coco Chanel durant la dernière guerre, période pendant laquelle elle est accusée dans une nouvelle biographie d’avoir été une espionne nazie, conserve “une part de mystère”, mais “on ne peut pas laisser dire” que la couturière était antisémite, a assuré mardi le groupe Chanel. Certes, reconnaît le groupe Chanel, "ce n'était pas la meilleure période pour vivre une histoire d'amour avec un Allemand, même si le baron von Dincklage était anglais par sa mère et qu'elle l'avait connu avant-guerre". Mais, ajoute le groupe, "il semblerait que Mlle Chanel se soit rapprochée de Winston Churchill pour jouer les intermédiaires entre les Alliés et les Allemands dans la perspective d'un accord de paix". Paix à son âme. Mata Hari, elle, avait bien été exécutée après un procès à la hâte…

Écrit par Etvonweb | Commentaires (0) | |

Les commentaires sont fermés.