09 décembre 2011

Shania: Une nouvelle Maison de Haute Joaillerie à Bruxelles

shania0bis.jpg

En octobre 2010, SHANIA s’installe dans un élégant bâtiment art déco de la prestigieuse avenue Louise bruxelloise. A la tête de cette nouvelle Maison de Haute Joaillerie, sa fondatrice, Islah Al Ashwal, a découvert la Belgique il y a vingt ans, lorsque son père y fut nommé Ambassadeur du Yémen, après Moscou, Tunis et Paris. Rapidement, elle se sent bien dans ce pays dont elle est désormais citoyenne à part entière. Dès son enfance, sa passion la porte vers les matières nobles et les couleurs. Patiemment, elle apprend, lors de nombreux voyages, les secrets de ces matières qui lui permettent aujourd’hui d’en faire une rigoureuse sélection. Esthète et artiste, curieuse de tout, elle a étudié le travail de toutes ces richesses naturelles au travers des âges et des cultures, pour en tirer un sens aigu de l’élégance et de l’harmonie qui l’ont conduit à créer des bijoux hors du commun. Son perfectionnisme et sa rigueur l’ont amenée à s’entourer des meilleurs professionnels, tant pour la recherche des matières que pour leur mise en oeuvre. Rubis, saphirs, émeraudes, diamants, spinels, tourmalines, améthystes, aigues-marines, turquoises, opales, tsavorites, corail rouge ou rose tendre « pelle del angelo », perles de conches roses, perles mélo oranges, les plus belles perles de culture en provenance de Tahiti, d’Australie, du Japon…mais aussi les incomparables et rares perles fines (sauvages) du Golfe Persique : autant de trésors qu’elle a personnellement rassemblés dans ses créations. Ses bijoux sont l’aboutissement d’un souci d’excellence à chaque étape de leur création. A l’origine de chacun d’eux il y a une histoire, une impulsion culturelle, une émotion, un souvenir… souvent suivi d’une esquisse de sa main. Cette esquisse, elle la confiera à l’un de ses artistes-dessinateurs, des professionnels français, suisses ou italiens choisis en fonction de leur sensibilité particulière au thème de la collection. Ensemble, ils aboutiront au dessin définitif, validé par elle avant qu’il ne soit remis aux artistes de la fabrication. Refusant les plagias et explorant en permanence de nouvelles pistes, elle prend des chemins parfois surprenants. Au-delà des modes, des bijoux remarquables naissent ainsi de son foisonnement culturel. Voir la vidéo

Écrit par Etvonweb | Commentaires (0) | |

Les commentaires sont fermés.