25 octobre 2011

So famous lollipops...

lollipop2.jpgParce que faire du lèche-vitrines dans les grandes métropoles mondiales en passant langoureusement sa langue sur un logo Louis Vuitton à la pastèque, en fredonnant qu'Annie aime les sucettes à l’anis, ça peut carrément le faire! Chez E-tv, nous avons craqué pour ce superbe projet intitulé « The Lolli-Pop Project » réalisé par le talentueux photographe et concepteur visuel Massimo Gammacurta. Celui-ci nous propose un recueil de photos alléchantes en créant ses propres sucettes à la fois douces et sucrées, dans des moulages faits maison, à l'effigie des logos des marques les plus célèbres. Chic, appétissant, amusant… Un vrai régal pour le palais mais surtout pour les yeux ! Pour visionner ce superbe concept, c’est par ici : website. Nous, on en a déjà l’eau à la bouche !

Écrit par Etvonweb | Commentaires (0) | |

22 octobre 2011

Portrait : Baptiste Giabiconi, le chéri de Lagerfeld

baptiste0.jpgNé à Marignane en 1989, Baptiste Giabiconi passe son enfance en Corse, dont ses parents sont originaires, puis à Marseille. Après des études en restauration, il tente sa chance dans le mannequinat.  Les débuts sont difficiles, mais en 2008 une série mode dans le magazine masculin Slurp attire l'oeil de Karl Lagerfeld. Sa vie bascule du jour au lendemain: propulsé toy boy du Kaiser de la mode, il s'affiche partout à ses côtés, lui empruntant ses bagues en argent et devenant son mannequin fétiche ! Le monde de la mode le découvre sur les podiums Chanel, où il défile aux côtés des tops Lara Stone et de Freja Beha Ericksen, puis dans une publicité Coca Cola Light et sur un calendrier Pirelli. En 2010 le flop de son single « Show Time » prouve tout de même qu'il y a des limites à l'ambition ! Après avoir régulièrement posé pour Karl Lagerfeld et s'être piètrement essayé à la chanson, l'éphèbe sûr de son charme est actuellement l'une des neuf personnalités en compétition dans Danse avec les stars, la deuxième saison de l'émission de télé-réalité de TF1 mettant en scène des célébrités s'opposant dans des danses en couple.

Écrit par Etvonweb | Commentaires (0) | |

19 octobre 2011

On a lu pour vous « Ils ont tous raison » de Paolo Sorrentino

paolo0.jpgOn connaissait le réalisateur pour avoir vu « Il Divo », prix du Jury à Cannes en 2008. En attendant la sortie du road movie  « This must be the place » avec Sean Penn en ex-rockstar dépressive, Albin Michel nous offre l’occasion de découvrir l’écrivain. Un réel bonheur. Ce roman baroque et visionnaire nous plonge dans le vécu de Tony Pogade, un chanteur napolitain doté d’un incommensurable appétit de vivre. Il connaît la gloire, les femmes, la fortune et, pour ne pas glisser sur la pente du déclin, il décide de rester au Brésil où l’a conduit une petite tournée. Dix-huit ans plus tard, il revient sur sa terre natale et c’est avec un humour ravageur qu’il va fustiger le déclin moral d’une Italie qu’il ne reconnaît plus. Editions Albin Michel, 432p. 22,50 euros

Écrit par Etvonweb | Commentaires (0) | |

30 septembre 2011

Superman se fait vieux, non ?

superhero2.jpgAndreas Englund est un artiste originaire de Falun, en Suède, mais qui est actuellement basé à Stockholm. Son œuvre est originale qui à la manière de Lynch scrute l’horizon symbolique d’un occident en mal de repères ou tout simplement fatigué. Sa série « Not-so-perfect super héro » est une série de peintures à l’huile sur toile drôle et touchante. Le quotidien d’un super-héros âgé et fatigué d’un occident de plus en plus difficile à subir. «L’humour peut être porteur de messages qui sont par ailleurs difficiles à transmettre », aime à dire l’artiste ! Website

Écrit par Etvonweb | Commentaires (0) | |

12 septembre 2011

La LED-CULTURE par Airan Kang !

airan3.jpgL’artiste sud-coréenne Airan Kang présente ‘Light Reading’. Ses sculptures en formes de livres sont réalisées grâce à des LED (diodes électroluminescentes). Les lampes produisent une multitude de tâches colorées qui changent continuellement de teintes, d'intensité et de luminosité. Cette exposition s'inscrit dans un projet plus vaste, intitulé Digital Book Project, sur lequel Airan Kang travaille depuis une dizaine d'années. Elle a parcouru le monde entier pour photographier les librairies et les bibliothèques les plus fameuses. Tous les livres qui ont permis d'élaborer les sculptures ont une couverture différente, souvent inspirée de peintres célèbres, et sont ornés de citations tirées des œuvres originales. Les textes apparaissent sous forme de messages clignotants ou de phrases défilant comme sur un prompteur. Airan Kang est née à Séoul et a fait une partie de ses études à l'Université pour femmes d'Ewha. Elle est également diplômée de l'Université de Tama, à Tokyo (Japon). Ses travaux ont déjà été présentés dans divers pays, notamment à l'occasion des expositions Vent d'Est à la Sorbonne, Digital Utopia à la Gallery Korea de New York et Book Project au Keumho Museum à Séoul.

VOIR LA VIDEO

Écrit par Etvonweb | Commentaires (0) | |